andrc3a9-friedenberg André FRIEDENBERG,Conseiller régional délégué au Développement Numérique

Savoir utiliser aujourd’hui les données privées et publiques conditionne notre intégration à la société : la compétence numérique déterminera l’accès des citoyens aux services publics.

 

La Région Rhône-Alpes, consciente de l’enjeu que constitue l’inclusion numérique de ses citoyens innove et lance, avec l’appui d’Emmaüs Connect, la construction d’un plan d’action régional « le numérique pour tous ». Entretien avec Monsieur Friedenberg, Conseiller régional délégué au Développement Numérique.

Quelle est votre ambition avec ce Plan d’action régional « le numérique pour tous » ? 

La Région a fait de la compétence numérique une des priorités de son plan de mandat sur la base de deux constats.A l’ère du web 3.0, le nombre d’objets connectés croît de manière exponentielle. En effet, il y aura 80 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020, contre 15 milliards aujourd’hui.

Or, actuellement, une personne sur deux seulement se dit compétente dans le domaine du numérique. Pour ne pas être les analphabètes de demain, les citoyens doivent dès lors s’adapter à leur environnement numérique. Le parlement européen a d’ailleurs reconnu le numérique comme étant une des 8 compétences clés que tout individu devrait posséder.

Le numérique imprègne notre quotidien (travail, consommation, déplacements), et il y a un risque que les personnes les plus démunies soient encore plus fragilisées et marginalisées.

L’objectif plan d’action régional « le numérique pour tous » est de poser un diagnostic affiné sur les besoins sociaux en matière de numérique pour mettre en place des actions ciblées en faveur des personnes les plus éloignées de la pratique du numérique.

La Région souhaite disposer d’une vision plus exhaustive grâce à une cartographie des besoins et des acteurs en matière d’inclusion numérique. Avant d’aboutir à un plan global sur l’ensemble de Rhône-Alpes, nous commençons par un territoire pilote, en l’occurrence la ville de Grenoble, qui a souhaité démarrer avec nous ce projet.


Pourquoi vous associer avec l’association Emmaüs Connect ?

La Région a observé avec intérêt l’action d’Emmaüs Connect sur le terrain et notamment ses initiatives en faveur de la tarification sociale sur mobile qui est très convaincante. Ses projets sont très concrets et adaptés aux besoins. Ce qui est intéressant avec Emmaüs c’est qu’ils visent la chaîne de l’insertion sociale des plus fragiles par le numérique et ne se limitent pas à des actions ponctuelles.

La démarche de l’association, et c’est également la volonté de la Région, est une démarche pragmatique, quasi empirique, qui part du besoin. Emmaüs Connect a su tisser au fil des années un réseau d’acteurs sur le territoire et capter un public très éloigné du numérique. Le maillage de son réseau et ses projets sont pleinement complémentaires au panel d’actions de la Région

En attendant les orientations de ce plan, quelles sont les initiatives déjà portées par la Région pour rendre le numérique accessible à tous ?

La Région agit depuis maintenant plusieurs années sur la question de la compétence numérique.  Elle coordonne un réseau de 450 espaces publics numériques qui maillent le territoire rhônalpin et accompagnent les citoyens dans la pratique du numérique.Face à la croissance forte des usages numériques, nous avons souhaité aller plus loin. Savoir utiliser aujourd’hui les données privées et publiques conditionne notre intégration à la société : la compétence numérique déterminera l’accès des citoyens aux services publics.

C’est pourquoi nous avons mis en place un PASS Numérique pour former les rhônalpins à l’utilisation des données numériques. Nous avons mis l’accent sur la gestion de son identité numérique, la protection de sa vie privée et les démarches administratives plutôt que sur le savoir-faire informatique ou l’utilisation technique de l’équipement.

Le deuxième projet, qui sera lancé en juin 2015, s’inscrit dans le même objectif que le PASS Numérique et s’adressera à un plus large public : il s’agit une plateforme en ligne.

Cette plateforme donne à tous les citoyens la possibilité de se former sur le numérique avec un parcours personnalisé. Il peut alors améliorer sa compétence numérique avec des tests, des préparations aux certifications informatiques et Internet nationales et européennes (B2i, C2i2e, PIM, CNI…)…

Cet espace en ligne sera un lieu de ressources uniques pour les animateurs, les formateurs, les travailleurs sociaux sur le numérique pour en faire un atout dans leur métier et transmettre les fondamentaux du web à leur public.

Le partenariat avec Emmaüs Connect nous permettra de mieux connaître les besoins des personnes les plus en difficulté, d’adapter nos actions à ce public et de mieux mailler le territoire.

Avec la croissance exponentielle du volume de données, jamais la connaissance n’a été aussi accessible. Mais trouver celle qui a du sens, utiliser les outils appropriés, produire de l’information, tout cela laisse démunis beaucoup de nos concitoyens.

C’est à cet enjeu de société que la Région doit répondre avec ambition.

Code de sécurité :
captcha