Les ambassadeurs numériques fleurissent chez les acteurs sociaux des quartiers du 5ème et du 13 ème arrondissements de Paris grâce à l’impulsion du groupe de travail « E.service ».

Ce groupe de travail est parti d’un constat simple : il devient nécessaire de mixer la culture numérique à la culture sociale car il représente encore un levier d’inclusion peu connu des travailleurs sociaux.

Retour sur le rôle de ces ambassadeurs numériques en trois points.

Qui sont-ils ?

Ces ambassadeurs numériques sont des professionnels de l’action sociale. Ils s’engagent volontairement pour devenir des experts sur les questions de l’inclusion numérique. Ils doivent également connaître leur territoire et les acteurs sociaux présents, afin de diriger au mieux les publics vers les ressources appropriées.

Que font-ils ?

Les missions de l’ambassadeur numérique, sont diverses il s’agira par exemple  de :

  • Connaître et assurer une veille informative sur les structures sociales de leur territoire.
  • Apporter un soutien d’expert numérique à ses collègues, pour les former sur les ressources et les bonnes pratiques.
  • Comprendre le public et faire en sorte de chercher des solutions aux problématiques données.
  • Favoriser le parcours du public au sein des différentes structures sociales.
  • Favoriser les relations entre les différents acteurs sociaux sur un même territoire.
  • Aller à des conférences sur le sujet du numérique.
  • Etre à l’initiative d’actions collectives et d’outils facilitateurs.

Comment devenir ambassadeur numérique ?

Tous les travailleurs sociaux peuvent devenir l’ambassadeur numérique de leur structure.
Nul besoin d’être un professionnel de l’informatique, en revanche il est nécessaire d’être sensible à aux problématiques induites par la fracture numérique.
Pur plus d’informations, renseignez-vous auprès des  ambassadeurs numériques du 5ème et du 13ème arrondissement.

Le mot de la fin

Catherine Pouyade, coordinatrice sociale territoriale des 5ème et 13ème arrondissements de la DASES, conclut sur une note positive :

« L’avantage du réseau « E.service » c’est de faire tomber les craintes du travailleur social. Tous les travailleurs sociaux ne sont pas au même niveau d’un point de vue du numérique, les ambassadeurs numérique font tomber certains tabous et réorientent lors des entretiens sociaux, car il faut parler de l’autonomie numérique au même titre que de l’insertion socio-professionnelle. Cela nous permet d’aider nos équipes de travailleurs sociaux et de leur fournir de bons éléments de langage. (…)
A force de se connaître, nous savons donc où orienter au mieux nos publics. »

Code de sécurité :
captcha