Depuis 2013, ce sont plus de 600 bénévoles qui ont fait partie de l’équipe Emmaüs Connect. Accompagnants au numérique, vendeurs, photographes, graphistes, tous ont décidé de donner un peu de leur temps libre pour nous aider à accompagner les personnes en difficulté face au numérique. Mais qui sont ces bénévoles ? Qu’est-ce que c’est, être bénévole chez Emmaüs Connect ? Nous leur laissons la parole !

Je ne connaissais pas cette activité d’Emmaüs, et en m’y penchant sur Internet, j’ai aimé le concept : utiliser le numérique pour lutter contre la précarité sociale. Voulant rester active dans la solidarité pendant ma recherche d’emploi, j’ai commencé à être bénévole chez eux. Le concept m’a beaucoup plu. En France nous sommes assez frileux quant aux initiatives novatrices, et cela prend du temps à faire accepter l’idée que par le numérique on peut aider les gens. Je n’avais jamais évolué dans ce domaine, mais vivant depuis mon retour en France chez ma grand-mère, et l’aidant avec Internet, je me suis dit que cela pourrait être un bon moyen de découvrir un nouveau levier d’aide (le numérique) et ça rentrait dans mes cordes. Le fait d’être bénévole me permettait d’être libre sur mes choix d’horaires et mes disponibilités, ce qui me laissait du temps pour ma recherche d’emploi.

En petit mot supplémentaire, je voudrais ajouter que c’est entre autres grâce à mon activité chez Emmaüs Connect que j’ai pu trouver mon futur travail, ma vision du numérique ayant fait la différence avec la personne en face de moi. Il s’agit d’une start-up qui n’utilise que le numérique pour favoriser le lien social et l’entraide entre voisins. J’ai pu découvrir un côté de l’ESS et j’en suis ravie !

Constance

28 ans, bénévole à Bordeaux

L’ensemble de ma carrière professionnelle s’est déroulée dans le monde de l’informatique. Etant depuis peu en disponibilité, j’ai souhaité conserver une activité régulière dans mon domaine de compétence à savoir le monde du numérique. De part moi-même j’ai pu constater l’importance grandissante de ce que l’on appelle la « fracture numérique ». Ayant eu connaissance de votre organisation lors du « Grand Rendez-Vous » au Grand Lyon il m’a semblé que vous étiez les plus à même d’apporter l’aide nécessaire à ceux qui sont confrontés de plus en plus quotidiennement à cette fracture, et qui n’ont pas la possibilité de se former par un cursus classique.

Il faut bien comprendre que ce rôle de bénévole ne se limite pas à quelques conseils informatiques. Il apporte aussi au bénéficiaire une réelle dimension dans leur insertion sociale comme par exemple pouvoir rester en contact avec leurs proches, gérer tous les divers aspects administratifs dont ils ont besoin, aider à la création de CV, faire lien avec le site internet de Pôle Emploi, etc. En résumé cette relation bénéficiaire/bénévole est réellement du gagnant-gagnant car elle s’inscrit dans un mode concret et en pleine évolution.

Pour ma part j’apprécie énormément d’évoluer dans un environnement multiculturel en perpétuel changement.

Pierre

Retraité, bénévole à Lyon

Code de sécurité :
captcha