point d'accueil en france

Après 3 ans de structuration du programme de terrain d’Emmaüs Connect en Île-de-France, celui-ci se déploie depuis fin 2013, dans de nouvelles villes de France comme Marseille, Grenoble, LyonSaint-Denis et depuis peu, Lille ;  5 nouveaux territoires qui engagent leurs acteurs locaux, aux côtés d’Emmaüs Connect.

UNE SOLUTION COMPLÈTE AU SERVICE DES POLITIQUES PUBLIQUES NUMÉRIQUES

Le programme de terrain d’Emmaüs Connect répond à un enjeu social partagé par de nombreuses collectivités : favoriser un accès équitable de ses citoyens aux technologies numériques les plus modernes et les  mettre au service de l’accompagnement et du lien social.  « Face à la transformation profonde et la numérisation rapide de la société, l’accès et la maîtrise des usages sont nécessaires pour participer à la société et assurer l’égalité des citoyens en matière d’e-santé, d’emploi, d’accès à la connaissance, aux services publics ou à la mobilité. »,  commente Didier Paillard, Maire de Saint-Denis

Les collectivités locales se mobilisent déjà pour l’inclusion numérique, mais les résultats sont insuffisants quand l’équipement, l’offre, et les usages ne sont pas traités simultanément. Le programme de terrain d’Emmaüs Connect propose, en partenariat avec les acteurs du territoire, une solution complète qui allie un accès à des offres et des équipements à tarifs solidaires et un accompagnement pédagogique pour développer les usages de chacun.

« Le programme de terrain d’Emmaüs Connect, concret, ciblé, rentre en résonnance avec nos préoccupations […], explique Daniel Sperling, Adjoint au maire Délégué au plan Innovation et Développement par le Numérique Pour les plus démunis, le téléphone portable reste souvent le seul lien qui les relie à la société. Pour communiquer, la plupart utilisent des recharges prépayées et consacraient avant la mise en place du programme plus de 15 % de leurs ressources aux télécoms (contre 4 % en moyenne en France). Nous avons un devoir de solidarité dans ce domaine.»

Siganture de la convention de partenariat Ville de Marseille- CCAS- IFAC-Emmaüs Connect

Signature de la convention de partenariat Ville de Marseille- CCAS- IFAC- Emmaüs Connect, novembre 2013

UN TRAVAIL DE PROXIMITÉ AVEC LES ACTEURS PUBLICS, ASSOCIATIFS ET PRIVÉS

Pour aborder de manière efficace et globale ce nouvel enjeu national, la solution est une démarche collaborative entre acteurs publics, associatifs, et privés.

Des collectivités comme les villes de Marseille, Grenoble, Saint-Denis, Lille, Paris, leurs Centres Communaux d’Action Sociale, le Département de l’Isère, la communauté urbaine de Plaine Commune ou Grenoble-Alpes Métropole soutiennent l’implantation du programme de terrain d’Emmaüs Connect sur leurs territoires car il s’inscrit dans les politiques publiques menées en faveur de l’inclusion numérique des publics en difficultés. Certaines vont déjà plus loin dans le partenariat et lancent de nouvelles actions coordonnées comme l’opération de sensibilisation « Forum du numérique »  organisée par le CCAS de Grenoble avec l’appui d’Emmaüs Connect le 18 juin dernier.

De plus, le programme de terrain d’Emmaüs Connect ne peut être mise en œuvre qu’en lien avec les acteurs de l’action sociale locale. Premier contact avec les publics ciblés, leur rôle est primordial : les organismes publics, les associations et les services sociaux des territoires, lors du suivi de leurs usagers identifient les personnes en difficultés numériques et les orientent vers les parcours numériques du programme de terrain d’Emmaüs Connect. Les acteurs locaux de la formation au numérique (comme les Établissements Publics Numériques ou Cyberbases) sont des acteurs complémentaires importants avec qui Emmaüs Connect souhaite construire des parcours de formation coordonnés et de nouveaux services comme Les Permanences Connectées expérimentées à Paris en partenariat avec 4 Etablissements Publics Numériques, 2 associations et 1 bibliothèque (voir le programme).

Si les grandes entreprises privées, comme l’opérateur SFR et l’équipementier Huawei, se mobilisent à l’échelle nationale pour soutenir le projet, notamment via le don de produits ou de recharges, le rôle des organisations locales de recyclage du matériel, par exemple, est lui aussi important : Ecodair, Solidura ou encore ADB fournissent eux aussi du matériel recyclé revendu à tarif solidaire.

Plus de 6000 personnes ont déjà bénéficié d’un coup de pouce sur la téléphonie ou Internet grâce aux services proposés dans les 7 points d’accueil  de France. Emmaüs Connect se donne pour ambition d’aider 10 000 personnes en 2014 et travaille aujourd’hui sur des modalités de développement sur de nouveaux territoires en portage par des organisations tierces.

 

slide1

Beaucoup reste à faire pour faire du numérique un levier d’insertion pour tous. Pour travailler ensemble, contactez-nous !

Agenda:

22 mai 2014 : ouverture du Point d’accueil Emmaüs Connect à Lille

11 juin 2014 : ouverture du 3e point d’accueil parisien : Reuilly

30 juin 2014 : inauguration officielle du point d’accueil de lyon

 

En savoir plus:

Article Mairieconseils.net 

Article L’Hémicycle « Numérique et solidarité : le déploiement de Connexions solidaires en régions »

Forum du numérique pour tous, Grenoble

Les permanences connectées, Paris

Code de sécurité :
captcha