Direction Saint-Étienne pour ce nouvel épisode qui nous fait découvrir comment La Maison Solidaire soutient les mineurs non accompagnés dans les différents aspects de leur vie quotidienne : administratif, juridique, logement, alimentation, mais aussi désormais la dimension numérique qui est transversale à tous ces besoins du quotidien.

Les mineurs non accompagnés (MNA) sont des jeunes qui ont fui leur pays d’origine ou qui ont été séparés de leur famille et se retrouvent seuls sur le territoire d’un autre pays. Ils sont particulièrement vulnérables et doivent faire face à de nombreuses difficultés : que ce soit pour trouver un hébergement stable, suivre une scolarité ou encore se former.

C’est pourquoi la Maison Solidaire, créée en 2016, soutient les mineurs non accompagnés de Saint-Étienne en leur offrant une aide matérielle et humaine. Ces jeunes, qui viennent souvent de très loin, sont accompagnés pour répondre à des besoins vitaux tels que la nourriture, l’hébergement, les vêtements, l’éducation, les démarches juridiques et médicales.

« Pour ces jeunes-là, adolescents, c’est extrêmement important d’avoir accès à des moyens de communication modernes pour bien s’intégrer dans notre société. » 

Valentin Porte, Coordinateur ATPAC Maison Solidaire

Mais aujourd’hui, pour avoir accès à l’éducation, effectuer des démarches administratives ou encore accéder à des services essentiels, le numérique est bien plus qu’une opportunité pour ces jeunes : il est indispensable

Concrètement, cela nécessite de disposer d’accès à des recharges de crédit mobile/internet à prix solidaire, ce que Emmaüs Connect peut fournir à l’association avec le soutien de SFR. C’est ce qui permet aux mineurs de rester en contact avec l’administration ou encore leur famille dont ils sont éloignés.

« Les moyens de connexion, que ce soit téléphonique ou mobile, leur permettent de se repérer dans la ville, de rester en lien avec nous, les bénévoles ou avec leur famille au pays via les applications internet.  »

Valentin Porte, Coordinateur ATPAC Maison Solidaire

Pour intégrer cette dimension numérique à toutes ses missions habituelles, La Maison Solidaire a rejoint le réseau Les Relais Numériques, créé en 2020 par Emmaüs Connect.

Cela permet aux accompagnants de l’association de pouvoir non seulement fournir ces fameuses recharges de crédit, mais aussi à terme de dispenser des ateliers pour apprendre aux jeunes à réaliser toutes leurs démarches du quotidien (accès aux droits, rendez-vous scolaires et médicaux, stages professionnels, création de CV, etc.). La Maison Solidaire fait ainsi partie désormais d’un réseau de plus de 300 structures sociales qui s’engagent, comme elle, pour l’inclusion sociale et numérique.

« On assure un peu plus de 1 200 rendez-vous extérieurs par an, qu’ils soient médicaux, scolaires etc. On ne peut pas les accompagner partout. (…) Avec Google Maps, ils n’ont qu’à suivre les indications du téléphone pour trouver le lieu de rendez-vous. »

Valentin Porte, Coordinateur ATPAC Maison Solidaire

Ne manquez pas le prochain épisode de « Face à l’exclusion numérique » à la rencontre des personnes qui luttent chaque jour contre l’exclusion sociale et numérique !

Pour voir ou revoir le dernier épisode chez La Vie Active à Loison-sous-Lens ? C’est par ici !

Les Relais Numériques en quelques mots

Les Relais Numériques, ce sont près de 300 structures de l’action sociale qui proposent de l’aide sur le numérique aux personnes en situation de précarité avec le soutien opérationnel de l’association Emmaüs Connect, partout en France.

Pour participer à une prochaine réunion d’information des acteurs sociaux, c’est par ici !

À lire aussi :

10 ans d’inclusion numérique et sociale (déjà !)

10 ans d’inclusion numérique et sociale (déjà !)

En février 2023, cela fera dix ans qu’Emmaüs Connect agit pour équiper, connecter et accompagner celles et ceux qui en ont le plus besoin. Une belle occasion de revenir sur quelques temps forts de l’association, rendus possibles par la formidable mobilisation de...

Agir avec Emmaüs Connect