En Hauts-de-France, Emmaüs Connect a accompagné 5 structures sociales pendant 16 mois à devenir Relais Numérique. Ces structures ont été sélectionnées pour rejoindre le réseau à la suite d’un appel à manifestation d’intérêt « Devenez Relais Numérique », co-porté par la Métropole Européenne de Lille et Emmaüs Connect. Qu’est-ce que cet accompagnement leur a apporté ? On fait le bilan !

Sur les 22 structures qui ont candidaté à l’appel à manifestation d’intérêt lancé en 2022, cinq structures – les centres communaux d’action sociale (CCAS) d’Houplines, de Leers, d’Haubourdin, de Fâches-Thumesnil et l’ESAT les Ateliers de la Lys (AFEJI) – ont été sélectionnées pour suivre un accompagnement par Emmaüs Connect pendant 16 mois. Objectif : mettre en place des accompagnements sur le numérique en toute autonomie.

Le jeudi 14 décembre 2023, Emmaüs Connect a réuni ces structures à l’occasion d’un comité de clôture en présence de la Métropole Européenne de Lille (MEL) et des partenaires d’Emmaüs Connect. L’occasion de faire le bilan de ces 16 mois d’accompagnement par Emmaüs Connect. Un coaching qui a permis de bénéficier de formation professionnelle pour mettre en place des ateliers sur le numérique en autonomie et d’accompagner encore plus de publics en situation de précarité numérique !

Bénéficier de formation professionnelle gratuite

Devenir Relais Numérique permet avant tout de bénéficier du savoir-faire et de l’expertise d’Emmaüs Connect dans le domaine de l’inclusion numérique. Après avoir cadré les besoins des structures et établi un plan d’accompagnement, ce coaching prévoit de la formation professionnelle pour les équipes et référents des structures sociales sélectionnées. Ces derniers sont aux premières loges pour repérer des personnes en situation d’exclusion numérique et donc sociale. Pendant deux journées en présentiel, les travailleurs sociaux des structures sociales ont donc suivi deux formations différentes.

La formation « Découvrir l’inclusion numérique : enjeux, diagnostic et acteurs » permet de comprendre les publics touchés par la dématérialisation, d’identifier les freins à leur utilisation du numérique et les solutions pour y répondre. A la fin de cette formation d’une journée, les participants sont capables de réaliser un diagnostic numérique avec un entretien de qualification et d’évaluation des compétences numériques, puis d’orienter vers des solutions dans ou hors de sa structure.

La formation « Former aux compétences numériques de base » permet de développer ses compétences d’animateur·ice. Les participants apprennent à se familiariser aux techniques favorisant l’apprentissage, à intégrer les spécificités du numérique dans leurs pratiques et se mettre en situation d’animation à l’aide de kits clés en main.

Au total, Emmaüs Connect a formé 13 référents des 5 structures sociales ce qui leur a permis de proposer des ateliers sur le numérique aux personnes qu’elles accompagnent.

Proposer des ateliers sur le numérique en toute autonomie aux publics

A la suite de ce coaching, les structures sociales ont mis en place des ateliers à destination des publics qu’elles accompagnent. Les cinq structures ont proposé 56 sessions avec à la fois des ateliers ponctuels sur le numérique et des parcours sur le numérique en plusieurs séances.

Parmi ces 56 sessions, 32 sont des ateliers thématiques ou des permanences individuelles. Les ateliers thématiques permettent de se focaliser sur un sujet précis comme l’accès aux droits, la question de la sécurité sur internet et des arnaques en ligne, les réseaux sociaux et le cyberharcèlement. Quant aux permanences individuelles, elles permettent de répondre à la question spécifique de la personne en difficulté sur le numérique : utilisation d’une application, réglages du téléphone, démarches administratives en ligne.

En plus de ces ateliers, les structures ont proposé 24 parcours d’initiation sur ordinateur ou sur tablette à leurs publics. Lors des parcours sur ordinateur d’une durée moyenne de douze heures réparties en plusieurs séances, les apprenants s’initient à la manipulation d’un ordinateur pour gagner en autonomie : découverte de l’ordinateur, de la souris, du clavier, du bureau Windows, connexion et navigation sur internet, etc.
Les parcours sur tablette d’une durée moyenne de 14h à 15 heures permettent aux participants de s’initier à la manipulation de la tablette, découvrir la navigation sur Internet, télécharger et utiliser les applications mobiles.

Accompagner encore plus de personnes sur le numérique

Grâce à cet accompagnement opérationnel des structures par Emmaüs Connect, 144 personnes ont été accompagnées sur le numérique. 136 d’entre elles ont suivi les parcours d’initiation sur ordinateur ou tablette. Un public composé de 61 % de femmes et de 39% d’hommes avec une moyenne d’âge de 60 ans.

Cet accompagnement des structures sociales à travers le programme des Relais Numériques permet d’accélérer la lutte contre l’exclusion numérique en donnant les clés à toute structure sociale qui le souhaite de mettre en place ses projets d’inclusion numérique et favoriser ainsi l’intégration de ses publics. En Hauts-de-France, un habitant sur six est encore en situation d’illectronisme selon l’Insee.

 

Vous souhaitez rejoindre le réseau des Relais Numériques ? Inscrivez-vous à une réunion d’infos pour en savoir plus sur le programme !

À lire aussi :

Bordeaux : notre nouvel espace de solidarité inauguré !

Bordeaux : notre nouvel espace de solidarité inauguré !

Le 25 janvier dernier, Emmaüs Connect a inauguré un espace de solidarité numérique réinventé à Bordeaux, en présence du maire de la ville et de nombreux acteurs locaux. Ce nouveau lieu plus accessible va permettre de déployer de nouveaux services solidaires.

Agir avec Emmaüs Connect